Arrivée à Tokyo

11/05/2009 - Pays : Japon - Imprimer ce message

Je me suis levé à 5h00 ce matin car mon avion pour Tokyo est à 8h50. Je n’ai pratiquement pas dormi car je n’ai pas eu la confirmation de l’agence de voyage concernant mon billet. Il a fallu que j’appelle deux amis sur Paris pour contacter l’agence. Je pars donc dans le doute vers l’aéroport.

J’ai laissé mon guide de la Chine dans la chambre : tout un symbole. C’est une page de ma vie qui se tourne, et surtout 500g en moins à trimballer (toujours ça de pris). Finalement l’enregistrement à l’aéroport s’est bien passé, malgré le fait qu’il a fallu que je repaie car mon billet n’avait pas encore émis.

Le trajet vers Tokyo dure 4-5 heures sans rien de particulier : pas de télé-achat, pas de gymnastique.

J’arrive à Tokyo en début d’après-midi. Il fait bon à l’extérieur. D’habitude en arrivant dans une ville, je prends un taxi pour éviter de prendre les transports en commun avec mes deux gros sacs, mais je comprends vite qu’on n’est plus en Chine, et qu’il faut que je perde assez vite ces habitudes.

Mon auberge se trouve dans le quartier de Shinjuku, en plein centre de Tokyo. C’est un quartier assez vivant. Je prends le métro et c’est là où ça se gâte un peu. Le métro de Tokyo est probablement un des plus compliqué au monde, avec ses multiples lignes qui s’entrecroise et sa tarification à la distance. J’ai mis 3 heures pour rejoindre mon auberge, car je me suis trompé de station et il a fallu que j’attende le train suivant. Je remarque quand même qu’il est facile de demander de l’aide autour de soi car les gens ont l’air de se débrouiller en anglais.

J’arrive à l’auberge vers 17h. Sam et Yuki m’attendent à la réception. Ils sont au Japon pour participer au mariage d’une copine de Yuki. Quand même une remarque. Mon auberge est en fait une sorte de capsule-hôtels : les dortoirs sont un ensemble de « niches » (28 dans notre cas), où chacun se faufile pour dormir ! C’est vraiment minuscule, il ne faut pas être claustrophobe, et pas si bon marché qu’on le penserait (25 euros la nuit). Je pose mes sacs, je me repose pendant une heure, puis on file vers le quartier de Shinjuku. Il n’y a rien de spécial dans le quartier, si ce n’est qu’il y a beaucoup d’animations et de bars/restaurants (un peu comme Bastille). Cela me permet de prendre la température de Tokyo. Il y a beaucoup de néons comme je m’y attendais, les rues sont très animés, mais la foule semble très disciplinée.

Yuki nous propose de diner dans un restaurant assez original. On s’assied autour d’une table et différents type de sushi défilent devant nous sur une sorte de tapis roulant. On peut en prendre autant qu’on veut. Le prix des sushis dépend de la couleur de l’assiette. Cela fait plus d’un mois que je n’ai pas mangé de poisson, car j’ai hésité à le faire en Chine (à tort peut-être).

Il est 22h et on décide de rentré, j'ai eu une journée assez longue …

Etapes :
T?ky?
Note: 3/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :