Barrage des « Trois gorges » de nuit

30/04/2009 - Pays : Chine - Imprimer ce message

Le moteur du ferry vient soudain de baisser de régime. Je regarde ma montre, il est 21h27. D’après le détail de notre excursion on devrait être au barrage à 22h. Effectivement, j’aperçois le barrage au loin, à travers ma fenêtre.

Il est tout éclairé, il forme une grande ligne à l’horizon. C’est le plus grand barrage hydro-électrique au monde. Il avait défrayé la chronique, car des millions de kilomètres carrés ont été engloutis sous les eaux pour sa construction. Des centaines de milliers d’habitants ont été déplacés, des villages entiers ont été reconstruits loin des berges, des milliers d’espèces ont disparus ainsi que des vestiges historiques. Malgré tout ça, il est bien là.

Notre ferry s’avance vers le système d’écluse. On est l’avant-dernier bateau à y entrer. Tout est éclairé, les passagers des bateaux sont tous sur leur pont respectif. Les matelots amarrent aux parois du compartiment. Quand tout le monde est bien en place, les portes de la première écluse se referment derrière nous. Il est 22h comme annoncé dans le prospectus de l’excursion. Comme pour le train ou l’avion, ils sont toujours à l’heure ces chinois.

Rapidement le niveau de l’eau commence à baisser dans le compartiment : à vue d’½il, cela doit bien faire 5cm/sec. Lorsque le niveau de l’eau se stabilise, un signal retentit et tous les bateaux remettent leur moteur en marche. Les portes de la deuxième écluse s’ouvrent dans de longs crissements. Les navires avancent alors doucement vers le deuxième compartiment.

Et l’opération se répète. Il est 23h22 et je n’ai pas le courage de regarder jusqu’à la fin …



Etapes :
Yichang
Note: 3/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :