Les environs de Tian anmen la nuit

08/04/2009 - Pays : Chine - Imprimer ce message

J’ai continué sur un autre parc, près de la Cité Interdite, dans lequel l’empereur et sa cour, se détendaient. Il est plus petit, mais j’ai préféré. Il avait un petit style « jardin japonais ».

Il semblerait que du haut de sa colline, on pouvait voir un beau coucher de soleil sur Pékin. La colline, je la cherche toujours. J’espère que ce qu’ils appellent colline, ce n’est pas le monticule de terre sur lequel je suis monté et d’où on ne voyait pas grand-chose ….

La nuit commençait à tomber, et comme sur tous les monuments touristiques de Pékin, les néons faisaient leurs apparitions. Ce qui est somme toute assez banal en journée, devient alors magiques (la place Tien’an men, les différentes portes, …)

C’est d’ailleurs sous cette atmosphère, qu’une chinoise assez mignonne m’aborde. Assez surpris, car en général lorsqu’on les regarde, elles baissent pudiquement les yeux. Elle parle aisément l’anglais (je dois reconnaitre que j’ai du mal à la suivre), elle l’aurait appris dans une école dès le primaire.

Après les balivernes d’usage, elle me propose de prendre un verre. Oups ! Alors là, en plus de ne pas être aussi pudique que les autres, elle ne manque même pas de culot.

Elle me propose un endroit sympa qu’elle connait pour prendre un thé. Bon, là je crois que tout le monde à compris … c’est une rabatteuse pour un salon de thé. N’ayant rien de prévu, je la suis.

Le cadre est agréable, dans une ambiance sonore chinoise. Celle qui faisait le thé était très compétente, elle expliquait bien la nature des différents, la façon de les préparer, le cérémonial qui va avec. J’en ai senti et gouté une bonne dizaine. Mes connaissances en thé sont aussi développées que mes connaissances en vin, c’est-à-dire nulles.

On me présente l’addition, au début j’ai cru qu’elles avaient oublié la virgule : en tout 84 euros !

J’étais prêt à allonger 12 euros pour les thés, le service de qualité et leurs charmantes compagnies. Pas un sou de plus ! Elle fait la gueule, elle veut que j’utilise ma carte Visa. C’est non : 12 euros c’est le juste prix.

Je paie, et notre idylle prend fin. Elle s’en est allé chercher un notre pige… un autre client.

Note: 4/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Peter
Le 09/04/2009 à 09:27:44
A peine arrivé et déjà séducteur!

Par Xavier
Le 09/04/2009 à 13:59:17
T'es sur qu'il n'y avait pas autrechose que le prix du thé dans les 84 euros ?

;-)

Par Xavier
Le 09/04/2009 à 13:59:44
T'es sur qu'il n'y avait pas autrechose que le prix du thé dans les 84 euros ?

;-)
Par Thierry PHEMIUS
Le 10/04/2009 à 11:36:10
Tu veux dire qu'elles m'auraient fait payer le sucre aussi ??!!
Je comprends mieux alors :-)


Par CMA
Le 09/04/2009 à 17:02:08
C'était avec finition petit coquin?


Laisser un commentaire