Plus de passeport et de carte bancaire

Vidéos :

05/06/2009 - Pays : Thaïlande - Imprimer ce message

Je me suis fait voler mon portefeuille dans la nuit de Dimanche à Lundi. Comment ça s’est passé ?

Il est 3 heures du matin. Je rentrais d’un bar d’un quartier de Bangkok, avec un Canadien de ma chambrée. A environ 200 mètres de l’auberge, une fille (ou du moins ce qui y ressemble) demande du feu à mon pote. Une autre fille (mêmes soupçons) me barre la route, et me fait des propositions en rigolant. Je prends ça aussi à la rigolade. Elle commence alors à me toucher et à se coller à moi. Elle commence à se coller plus violemment à moi. Si j’avais un doute au début que c’était un travesti, là je n’ai plus de doute : une fille n’a pas une poigne comme ça ! Ces yeux semblent vitreux comme quelqu’un qui a pris de la cocaïne. Ca comme a ne plus me plaire cette histoire, je commence à ne pas être rassuré. Je la repousse violement avec mon avant-bras sur son cou pour qu’elle lâche prise. Elle me dit des trucs qui doivent être des insultes. Puis elle rejoint sa copine en rigolant.

On continue notre marche pendant plus de 50 mètres. Et là, je comprends maintenant pour quoi elles rigolaient : je ne sens plus mon portefeuille dans ma poche ! C’est pas possible, dites moi que c’est pas ça ! Il a dû tomber pendant que je marchais. J’ai dedans mon passeport et ma carte Visa. Je cours vers le croisement où l’incident s’est produit. Je scrute dans tous les sens, il n’y a plus personnes. Un taximan garé pas loin me fait des signes de venir. Il a tout vu depuis le début. Les deux filles ont embarquées dans un taxi qui les attendait avec une troisième fille.

Je lui demande s’il peut les rattraper. Il fait la moue. Je comprends qu’il a peur, et qu’il ne veuille pas s’attirer d’ennuis. En parlant de peur, ce cher camarade de chambrée s’est planqué et essayait même de rentrer en douce à l’auberge. Bon, faut le comprendre, on se connait à peine, il n’a pas envie de mettre sa vie en danger pour un étranger. Avec le recul, la décision du taximan était la plus sage. Leur coup est bien rodé. Elles m’auraient surement planté avec un couteau si ça tournait mal (je dis « elles » depuis le début mais il n’y a pas de doute que c’est « ils »). Mourir dans une rue sordide de Bangkok, ce n’est pas ce que je suis venu chercher ici.

On est parti tous les trois faire une déclaration de vol à la police. C’est une formalité, mais je sens bien le peu de conviction de l’agent de Police : mon dossier est probablement allé à la poubelle juste après que j’ai refermé la porte du commissariat. Il m’a dit que les travelos sont réputés pour être les meilleurs pickpockets. Mon portefeuille était quand même dans la poche avant de mon jean.

Pas de passeport, ça veut dire que je suis bloqué à Bangkok dans l’attente d’un nouveau (ça devrait être pour Lundi).

Note: 4/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par karine
Le 09/06/2009 à 05:18:14
ben dis donc fais gaffe quand meme!!
une bonne chose que tu puisses recuperer un nouveau passeport assez vite..pour t'en aller de la !
Par Thierry PHEMIUS
Le 09/06/2009 à 17:57:42
C'est bon, j'ai un nouveau passeport ...
Sinon, il n'y a quand meme pas le feu ! C'est une mauvaise experience, mais Bangkok n'a pas l'air dangereuse comme ville :-)


Par Xavier
Le 09/06/2009 à 17:31:13
Pas cool tout ça, si t'avais su t'aurais été te faire plaisir pour moins cher et avec des vrais filles !!
Par Thierry PHEMIUS
Le 09/06/2009 à 18:02:04
lol
Bon ok, je vois, c'est parti pour les blagues pourries ! Chaque fois que je raconte cette histoire, c'est la meme reaction ... Meme les policiers m'ont fait cette allusion avec un sourire narquois ! Mais bon, je sais ce qui s'est passé, j'ai la conscience tranquille :-))
Par Peter
Le 11/06/2009 à 10:01:23
Tu va nous faire croire que tu ne t'es pas rendu compte qu'il/elle t'a mis la main dans la poche avant sans que tu t'en rendes compte?
Par Thierry PHEMIUS
Le 12/06/2009 à 04:13:40
Ouais, j'ai bien l'intention de vous faire gober ca :-)
Sérieusement, elle n'avait pas à mettre sa main dans ma poche puisque mon portefeuille dépassait légèrement de celle-ci. Il lui suffisait juste de tirer au bon moment ...
Quand je l'ai repoussé pour déserrer son étreinte, avec le stress, mon esprit était uniquement focalisé sur cette situation qui commencait à m'échapper : c'est à ce moment qu'elle a du tirer sur le portefeuille ...
J'ai rien senti ... pourtant, je me disais que jamais un pickpocket ne pourrait me faire ca ...




Par ofelie
Le 05/07/2009 à 01:55:43
Salut T.

Le principal, c'est que ce soit bien terminé!
Take care, biz
Par Thierry PHEMIUS
Le 05/07/2009 à 17:50:14
Salut O., ou plutôt C. :-)
Oui, en effet ... mais ça ça m'a fait perdre beaucoup de temps dans des trucs administratifs :-(



Laisser un commentaire