Quartier Akihabara

14/05/2009 - Pays : Japon - Imprimer ce message

En rentrant, je passe dans le quartier de Ginza. C’est un peu le « 8ème » arrondissement de Tokyo. Les avenues sont très grandes, belles et d’une propreté irréprochable comme chaque fois avec les Japonais. Beaucoup de magasins de luxe, et beaucoup d’hommes en costumes noirs : les « Men in Black », je les appelle. Il y en a partout, dans les quartiers d’affaires ou pas, et surtout dans les métros. C’est à croire qu’à partir de 18 ans, les Japonais sont obligés de porter le costume. N’empêche qu’avec leur costume noir rayé, ils sont vraiment élégants.

Je suis dans le coin car je cherche une adresse précise, celle d’une agence de voyage. Au Japon, il y a rarement des noms de rue. Cela marche par nom de quartier, de blocs et de nom de building. C’est vraiment difficile de s’y retrouver. Mais il y a toujours un poste de police pas loin pour venir en aide aux étrangers en difficulté. Et je dois dire, qu’ils sont toujours contents de nous venir en aide.

L’après-midi, j’ai rendez-vous avec Yuki et Sam à Akihabara. Je suis comme toujours en retard. Akihabara est un célèbre quartier de Tokyo pour ces très nombreux magasins d’électronique, c’est un peu la Mecque de l’électronique. Il y a énormément de magasins dédiés à ces produits. Mais ne sautez pas sur le premier article venu, car généralement il y a très peu de différence de prix avec la France, et même pas mal d’articles se révèlent beaucoup plus chers ! Bref, ce n’est pas l’endroit rêvé pour faire des affaires …

En soirée, une copine de Yuki nous rejoint dans un restaurant typiquement japonais. Le principe du resto est de fournir aux clients les ingrédients du repas, et ils le préparent sur une plaque chauffante au milieu de la table. Samuel nous a fait une démonstration de ses talents de cuisinier.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :