Résumé d Argentine (Mendoza, Cordoba)

09/03/2018 - Pays : Argentine - Imprimer ce message
Le bus qui m'emmène de Santiago à Mendoza est pratiquement vide. La frontière est traversée sans encombre, dans un environnement encore une fois désertique.
La région dont fait partie Mendoza est réputée pour son vin. La visite des vignobles des environs est un grand classique ... que je ne fis pas. C'est quelque chose que j'ai déjà fait, et qui ne m'intéresse pas vraiment n'étant pas un grand amateur de vin.
Dans l'ensemble je suis resté 4 jours dans la ville sans pratiquement rien faire, à part découvrir la ville.
Est-ce que c'est un choix ? Oui et non.
J'avais programmé quelques activités, mais cela s'est mal groupillé.
Depuis le Chili, j'ai baissé de rythme pour les visites.
Je profite de l'instant présent et le pays s'y prête bien. Les Argentins sont plutôt agréables, il n'est pas très difficile de les aborder. D'ailleurs, de tout le continent, ce sont eux qui me semble se débrouiller le mieux en anglais (m'enfin, c'est relatif, hein).
Les restos sont blindés du matin au soir. J'ai fait ce qu'ils appellent un restaurant asado, où on peut se servir à volonté de la viande, saucisse ou boudin grillés dans de grand barbecue.
C'est une spécialité du pays avec les empeñadas et les "duce de lecce".
J'ai quand même fait une activité à Mendoza : le parapente. Impressionnant mais un peu décevant. Je n'ai pas retrouvé les sensations fortes du saut en parachute ou du saut à l'élastique.
Me rendant compte que j'ai déconné, et qu'il ne me reste pas tant de jours que ça, surtout pour de si longues distances dans le pays, je décide de supprimer la visite de la ville de Salta dans le Nord, pour filer vers Córdoba à l'Est.
Cordoba est une très belle ville, plus grande que Mendoza, plus de choses à voir.
J'ai discuté pendant 2 heures avec un Noir américain que j'ai croisé le long d'une voie ferré désertée (ça ne s'invente pas). Ca m'a changé un peu de l'espagnol.
Je rencontre des hispaniques à l'auberge : mon espagnol reste toujours limite mais me permet d'échanger et de sortir avec eux. Le soir, on assiste à un bal de Tango en plein air sur la place principale. C'est beau.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :