Résumé du Pérou (Cusco)

15/01/2018 - Pays : Pérou - Imprimer ce message

Comment dit-on "Nombril du monde" en Quechua ?? Allez, vous le savez ça, c'était dans le dernier cours !
"Cusco, monsieur" ! Voilà, il y en a au moins un qui suit !!
J'arrive donc à Cusco à 6h, sur la Plaza de armas. Oui, toutes les places centrales d'Amérique du Sud semblent s'appeler Plaza de armas ("Place des armes").
Il fait un peu frais, et la ville dort encore.
Cusco est probablement la plus belle ville d'Amérique latine que j'ai pour l'instant visité (avant Carthagène et Arequipa). Son architecture est très homogène, ses rues pavés sont assez larges et droites.
C'est le centre de la culture Inca, et cela se ressent.
Il y a beaucoup de choses à visiter : églises, monastères. J'ai adoré le marché centrale. On y vend de tout, viandes, légumes, patates, produits exotiques ...
Mais ce que j'ai aimé, ce sont les étals qui font office de restos, où on peut avoir un repas complet pour 1-2 euros avec des produits frais. Ensuite, quelques étals plus loin se faire une mixture de jus frais sur mesure.
Cusco est au centre d'un bassin historique. Il y a donc beaucoup d'excursions à faire. Notamment, les ruines de Pisac et Ollantaytambo qui valent vraiment le coup.
On est très souvent essoufflé à Cusco, à cause de l'altitude et des nombreuses pentes. Ensuite, le corps commence à produire plus de globules rouges, et les effets s'estompent.
Beaucoup de policiers au Pérou, dont la moitiés sont des policières. Ce qui peut paraître étonnant.
Il y a eu des manifestations le dernier soir. Ils défilaient autour de la place, encadrés par les forces de l'ordre.
Ils manifestaient en partie pour la libération de leur ex-président : Fujimori, d'origine japonaise.
Cela a été le même souk, le jour de sa libération quand j'étais à Lima.
Il y a d'ailleurs une forte communauté asiatique au Pérou. Quant aux touristes, un bon tiers sont asiatiques (Corée, Japon, Chine).

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :