Résumé du Pérou (Pisac, Ollantaytambo, Montagne colorée)

15/01/2018 - Pays : Pérou - Imprimer ce message
J'ai fait une excursion dans les environs de Cusco (Vallée sacrée, à Pisac et Ollantaytambo. J'ai bien aimé.
J'ai aussi fait une excursion à la montagne colorée (ou montagne des 7 couleurs ou arc-en-ciel ou rainbow mountain). Ces différentes couleurs sont dues à la composition de son sous-sol.
On part à 5h du matin.
On s'arrête sur le bord de la route, et on nous sert une infusion de feuilles de coca avant de commencer le trek qui nous mènera à 5100 (+600 mètres de dénivelé). C'est un record pour moi, plus haut que le Mont Blanc !
J'appréhende un peu (le Lac 69 arrivait à 4600 mètres).
Et j'avais bien raison de me méfier. J'ai morflé comme jamais. Finalement, le Lac 69, c'était de la rigolade.
Un fort vent s'est brusquement levé à la moitié du chemin et amena des grêlons. C'était insupportable. L'altitude me faisait m'arrêter tous les 20 mètres, en me retournant pour que le vent ne me glace pas le visage.
Arrivé au somment, tout mon corps était congelé, c'est un des guides qui a dû me prendre des photos. On distinguait à peine la montagne sous le blizzard, alors en ce qui concernent les couleurs, je ne peux pas confirmer qu'il y en avait sept.
En fait, il n'est pas obligatoire de faire le trek, on peut aussi atteindre le sommet à cheval. Il y a une dizaine de points sur tout le parcours, aux endroits les plus difficiles évidement, où des péruviens et péruviennes vous prposent de terminer le parcours à cheval.
Quand ils vous voient arriver, à la peine, le visage décomposé, ils vous lancent un ironique : "horse?".
Néanmoins, ils meritent vraiment leur salaire : Ils font ce que j'ai fait, plusieurs fois par jour, en tirant un cheval, et en allant plus vite que ceux qui sont à pied.
Au sommet, il y avait plus de monde qui arrivaient à cheval qu'à pied.
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :