Singapour

24/07/2009 - Pays : Singapour - Imprimer ce message

Je suis resté 5 jours à Singapour en attendant de recevoir ma nouvelle carte bancaire. C’est beaucoup plus long qu’il n’en faut pour faire un tour de la ville. Les derniers jours m’ont paru bien longs.

Singapour est un peu comme Hong Kong, une grande ville occidentalisée en plein milieu de l’Asie : leur histoire est même un peu similaire. Singapour est de loin plus multiethnique que sa jumelle. On trouve une très fortes communauté indienne, des Chinois, des Malaisiens, des Occidentaux. On retrouve cette diversité dans la cohabitation des différentes religions.

Je passé tout le séjour dans le quartier « Little india ». Comme vous vous en doutez, on se croirait à New Delhi. Les rues sont riches en couleur et les restaurants abondent. Le Dimanche soir, il y a un grand rassemblement dans un grand parc du quartier. La communauté se ressemble là pour diner en groupe assis à même le sol, probablement pour refaire le monde. Ils étaient plusieurs centaines dans le par cet dans les rues adjacentes (peut-être même près d’un millier). Des hommes, des hommes, que des hommes : pas de femmes et d’enfants. Impressionnant ! Pour la première fois en Asie, je ne me sens pas très rassuré. Du fait de l’heure tardive, certains semblent un peu éméchés. Je trouve que les Indiens ont un visage et un regard assez durs.

Dans les autres pays d’Asie, on rencontre très peu de policiers, même dans les quartiers chauds. A Singapour, on en rencontre beaucoup plus fréquemment. Singapour est réputée pour être un pays répressif. Tout manquement aux règles peut mener à un paiement d’une lourde amende (fumer dans des lieux non autorisés, cracher en public, manger des chewing-gums, jeter des détritus, tarverser hors des passages piétons, ne pas tirer la chasse d’eau dans les wc public, etc …). Vu la proportion des communautés indienne et chinoise, qui viennent de pays pas spécialement réputés pour leur hygiène et leur discipline, je pense que la répression était la bonne chose pour que les près de 5 millions d’habitants vivent en harmonie sur un si petit territoire (Pays le plus dense au monde après Monaco).

A vrai dire, je n’ai pas fais beaucoup de visites à Singapour comme dans les autres pays que j’ai visité, hormis déambuler dans les différents quartiers (Little India, Chinatown, centre historique). J’avais un peu la flemme. Je sortais le soir avec différents groupes de Français que j’ai rencontré à l’auberge. Vraiment un pur hasard, car j’ai croisé peu de Français depuis mon départ. La vie nocturne, surtout dans le centre historique (Clark Quay), est un modèle du genre. A faire si vous êtes dans le coin.

Ah oui ! Aussi, j’ai trainé beaucoup dans les nombreux « Mall » de la ville. Ces grands centres commerciaux, on doit en dénombrer près d’une centaine dans la ville ! Et je n’exagère pas, Singapour est aussi réputé pour ça. Les habitants passent leur temps dans ces « Mall » qui sont constamment bondés à toute heure : pour manger, pour faire leurs emplettes, pour échapper à la chaleur, pour passer le temps …

Singapour est une ville qui m’a beaucoup plu, car c’est une ville riche en couleur, propre, et surtout où l’on ressent un vrai dynamisme, où on a l’impression que l’on peut tout tenter pour réussir. S’il faut comparer avec Hong Kong, j’ai préféré cette dernière, même si je l’ai trouvé un peu moins dynamique que Singapour (c’est tout relatif, hein !).

Pour résumer, Singapour est une ville qui ne me déplairait pas d’y vivre pour une longue période, mais si vous y aller seulement pour des vacances, n’y rester pas plus de 3 ou 4 jours … A mon avis …

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :