Visite des remparts, des deux Tours et de la mosquée

17/04/2009 - Pays : Chine - Imprimer ce message

Aujourd’hui, petit cours d’histoire sur la ville de Xi’an (qui a dit « Oh nooon ! » ?).

Alors pour commencer, la ville de Xi’an, ancienne capitale de Chine, est cernée, tout autour, par des remparts qui lui donne une forme rectangulaire. Ces remparts sont très imposants (ils doivent bien faire en largeur le double de la Grande muraille), et sont régulièrement espacés par des tours de guets. Un canal d’eau longe les remparts sur son côté extérieur.

A l’origine on ne pouvait pénétrer dans la ville que par 4 portes situées aux 4 points cardinaux (maintenant pour des raisons pratiques, il y a quelques autres ouvertures). Il existe deux grandes avenues sur les axes Nord-Sud et Ouest-Est, qui se croisent au centre-ville dans un grand rond-point.

C’est à ce croisement que l’on trouve la « Tour de la cloche ». La « Tour des tambours » se trouve 200 mètres plus loin. A l’origine, le « Tour de la cloche » sonnait à l’aube et celle des tambours au coucher du soleil.

Xi’an est la ville de Chine qui comporte la plus grande minorité musulman du pays. On y retrouve donc, une des premières mosquées construites en Chine ainsi que le quartier musulman à proximité.

Au sommet des deux tours, on a un bon point de vue de la ville dans son ensemble et notamment de ses avenues. Il existe un centre commercial juste près de la « Tour des cloches », mais qui est en fait est plus proche de nos « Grands magasins » dans sa conception. Toutes les grandes marques du luxe y sont. Le magasin doit bien être sur 5-6 étages. Je me demande comment ils arrivent à être rentables dans un pays où le niveau de vie n’est pas si élevé. D’ailleurs il n’y avait pas grand monde dans les rayons.

J’ai eu l’impression que les disparités à Xi’an sont plus fortes qu’à Pékin. On trouve énormément de rues et d’avenues très huppées, avec des palaces en marbre, de grosses cylindrées dans les rues, des magasins de luxe, des grandes marques internationales.

En même temps, j’ai trouvé les quartiers traditionnels plus miséreux, notamment le quartier musulman (mais pas seulement). J’avais plaisir à me promener dans les Hutongs à Pékin, ce n’est pas le cas ici : Ils sont assez sales.

Je pourrais faire un parallèle avec New-York, où son quartier historique (Manhattan) est richissime et concentre tous les sites touristiques et ses autres quartiers résidentielles (Le Bronx, Harlem).

J’ai visité la mosquée (très difficile à trouver, car elle est vraiment enclavée dans le quartier) que j’ai bien aimé. Elle est originale : on ne me l’aurait pas dit, je n’aurais jamais pensé que s’en était une. Le quartier musulman est à l’image des souks arabes, très animée (j’y suis allé un Vendredi, jour de prière).

La conception des remparts est vraiment remarquable : je ne sais pas si un envahisseur a réussi à la mettre en défaut, mais il a dû y laisser pas mal de plume.

J’ai mis quelques photos via mon téléphone portable. Elles ne sont pas de très bonne qualité mais je n’ai pas mieux pour l’instant.

Note: 2/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :